Explication de vote du groupe EELV au Conseil régional relative au parc naturel régional de la Brie et des Deux Morin

 

 Explication de vote du 28 septembre 2012 soutenue par Christian Vélo nouvel élu régional , pour le groupe EELV, à propos du rapport CR 84-12 relatif à l’engagement de la procédure de classement du parc naturel régional de la Brie et des Deux Morin

image

image

image

 

Monsieur le Président,

Monsieur le vice-président,

Mes Chers collègues,

Cette phase d’engagement de la procédure de classement du PNR de la Brie et deux Morin et de prescription de l’élaboration de sa Charte constitutive est la suite logique du rapport 27-12 que nous avons  approuvé avec enthousiasme lors de l’assemblée du 26 février 2012.

A cet effet, notre groupe ne peut que souscrire à ce rapport et féliciter les services et le vice-président de leur diligence à la création et la structuration de ce PNR, que nous appelons de nos vœux  depuis 2005. Lire la suite

L’ARS Ile-de-France débloque les fonds prévus pour la reconstruction de la maternité des Lilas

Belle victoire pour les Lilas, les femmes, les hommes, les couples et le monde de la santé en général !

L’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France a annoncé jeudi qu’elle allait débloquer une aide de six millions d’euros pour financer la reconstruction de la maternité des Lilas (Seine-Saint-Denis), dont l’avenir était menacé.

L’ARS se « félicite » dans un communiqué de « l’aboutissement du partenariat » entre la maternité et le groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon et « décide par conséquent l’octroi de l’aide à l’investissement prévue pour la reconstruction de cette maternité dans la commune des Lilas ». Lire la suite

Un projet qui n’a rien à voir avec le développement durable

Un article du Politis n° 1219, relatif au Triangle de Gonesse relate la bataille qui se joue actuellement au sujet du projet pharaonique d’Europa City. Un immense complexe dédié au commerce et aux loisirs est en effet prévu sur les terres agricoles du Nord de Paris. « En pleine polémique sur les grands projets inutiles… » comme l’explique l’hebdomadaire.

En tant que Vice-président à l’aménagement du territoire et chargé en cette période, de la révision du Schéma directeur régional d’Île-de-France (Sdrif), j’ai été interviewé par le journal. Mon opinion est connue de tous : le projet ne décèle pas la moindres once de développement durable. Dans le cadre de la révision du Sdrif, je suis revenu sur l’arbitrage de 2008 qui avait classé pas moins de 700 hectares en zone urbanisable. Je laisse 300 hectares urbanisables mais uniquement sous conditions : le maintien de 400 hectares en zone agricole protégée (ZAP), un front urbain protégeant et délimitant l’espace agricole et l’obligation d’en faire un lieu accessible à tous et par transports en commun. C’est un compromis qui doit nous permettre de limiter ce projet d’Europa City.

Retrouvez la double page dont il est question ci-dessous.

Article de Politis, 1ère partie 

Article de Politis 2ème partie

Coopération Île-de-France/Liban pour la création d’une Charte durable d’un parc naturel

J’ai eu le plaisir d’accueillir hier, une délégation d’élus de la Fédération du Haut Metn au Liban. La visite qui se poursuit jusqu’au 21 septembre, s’inscrit dans le cadre du projet qui est mené entre le Conseil régional francilien et cette Fédération depuis 3 ans. Il s’agit de les accompagner dans l’élaboration d’une charte intercommunale de territoire durable en vue de la création d’un parc naturel régional dans le Haut Metn.

Sous forme d’un dialogue, mon intervention devant les élus libanais (Maires pour une grande majorité) a eu lieu après une réunion avec les services technique de la région. Roberto Romero, Vice-président en charge des relations européennes et internationales m’accompagnait dans cet échange.

Le Schéma Directeur de l’Aménagement du Territoire Libanais propose la réalisation d’un schéma global des espaces à vocation naturelle depuis les sommets jusqu’à la côte libanaise.
Six « parcs naturels régionaux », sont identifiés au regard de la concentration d’atouts naturels, paysagers et patrimoniaux.

Des écologistes pour Aulnay

Hier matin, une séance extraordinaire du conseil général a été consacrée à l’usine PSA. En soirée, ce sont les conseillers municipaux d’Aulnay, dont je fais parti, qui planchaient sur l’avenir du site. Un article du parisien en retrace le déroulé principal.

BOBIGNY, HÔTEL DU DÉPARTEMENT, HIER MIDI. Les élus PS et Europe Ecologie du conseil général, accompagnés de quelques syndicalistes de l’usine d’Aulnay, ont dévoilé une banderole de soutien aux salariés de PSA et de défense de l’emploi industriel.

BOBIGNY, HÔTEL DU DÉPARTEMENT, HIER MIDI. Les élus PS et Europe Ecologie du conseil général, accompagnés de quelques syndicalistes de l’usine d’Aulnay, ont dévoilé une banderole de soutien aux salariés de PSA et de défense de l’emploi industriel. | ( LP/G.B.)

La « journée PSA » voulue par Stéphane Troussel, nouveau président PS du conseil général, c’était donc hier. A midi passé, les élus PS et Europe Ecologie du département et quelques syndicalistes dévoilaient une banderole sur la façade de l’immeuble Picasso, l’hôtel du département, à Bobigny. Lire la suite

Paris et ses fontaines d’eau potable

Aujourd’hui, à Paris, on dénombre plus de 200 fontaines, alimentées à partir du réseau d’eau potable, et qui fonctionnent comme au premier jour. Un article tiré de la Gazette des communes, nous redonne « l’eau à la bouche » en nous expliquant comment Paris souhaite entreprendre une campagne d’information et de signalisation afin que l’eau publique et potable des fontaines parisiennes soit toujours plus utilisée par tous.

Personnes se désaltérant au 14 juillet 1911

« A température ambiante, fraîche ou pétillante : l’eau des fontaines publiques parisiennes est aussi potable que celle du robinet mais trop peu consommée, a souligné jeudi 13 septembre 2012 la régie Eau de Paris qui souhaite mettre en valeur et accroître le nombre de points d’eau dans la capitale.

La régie municipale souhaite « faciliter l’accès à l’eau dans la ville » pour notamment « éviter que les gens achètent des boissons sucrées et qu’il y ait une préférence de l’eau du robinet par rapport à l’eau en bouteilles », selon sa présidente Anne Le Strat, adjointe au maire de Paris en charge de l’eau. Lire la suite

Commencer par réaffirmer l’importance cruciale de l’environnement !

Un bel article du Monde qui interroge Nicolas Hulot sur ses sentiments quant au véritable changement que fera ou non François Hollande à quelques jours de la conférence environnementale. Tenue les 14 et 15 septembre elle réunira autour du gouvernement, ONG, syndicats, patronat et parlementaires. L’animateur et journaliste craint que l’environnement soit une fois de plus sacrifié à la crise économique et sociale…

Nicolas Hulot, en avril 2011.

Il appelle François Hollande à donner le cap de la transition écologique et à prendre en compte les propositions concrètes de la société civile.

« Lors de son intervention télévisée, dimanche 9 septembre, François Hollande a surtout évoqué la crise économique. Pensez-vous que la nouvelle majorité a la volonté de mener à bien la transition écologique ?

La conférence environnementale des 14 et 15 septembre sera un moment de vérité qui permettra de juger si le gouvernement a une ambition à la hauteur des enjeux écologiques qui sont aujourd’hui les nôtres. Un moment de vérité pour la gauche.Cela dit, le président de la République a tout de même dessiné quelques pistes lors de son entretien. A commencer par la fiscalité. Nous plaidons depuis longtemps pour que la fiscalité du travail se déplace vers deux autres assiettes. La première, écologique, concerne les prélèvements opérés sur les ressources naturelles ; la seconde vise à une meilleure prise en compte des revenus autres que le travail, ceux du capital, notamment.Dimanche, François Hollande a ouvert ce débat. J’espère que nous allons vite y entrer de plain-pied. La fiscalité écologique ne peut pas être abordée par la seule création d’un impôt supplémentaire. Il est nécessaire de développer une vision d’ensemble afin de convaincre les Français, et notamment les classes moyennes et les plus défavorisées, qu’on ne chargera pas davantage leur barque.Le président a également évoqué la question du rôle à venir des banques publiques d’investissement, l’une dédiée aux PME, l’autre aux collectivités territoriales. Mais reste à savoir si le gouvernement est bien décidé à faire de la transition énergétique et écologique l’axe prioritaire du développement économique de demain. Lire la suite

L’écoquartier de Gennevilliers sort de terre

Un petit tour du côté de Gennevilliers qui nous révèle les plans de son futur ecoquartier. Les travaux préparatoires du futur quartier République-Chandon viennent en effet de commencer. Il s’agit de construire un lieu vivant, durable et populaire. Moderne, il n’oubliera pas l’histoire du lieu. Sur 9ha, 7 seront donc une réhabilitation d’une friche industrielle et la presse d’un ancien atelier Chausson accueillera d’entré le public.

La video ci-dessous nous projette ce qu’il en sera dans 3 ans.

Lire la suite