Le Conseil d’Etat valide le schéma d’aménagement pour l’Ile-de-France: une très bonne nouvelle!

Photo avis commission enquête sdrif 012Le Conseil d’État a validé mardi soir le schéma directeur d’aménagement de l’Ile-de-France (Sdrif) qui dessine le visage de la région d’ici 2030, a annoncé mercredi Jean-Paul Huchon, président PS de la collectivité.

Le Conseil réuni en section des travaux publics a donné mardi soir un avis favorable au projet de décret validant le Sdrif. Ce décret doit encore être signé par le Premier ministre et publié au Journal officiel avant le 31 décembre.

« Désormais, nous pouvons dire: nous avons un Sdrif, un plan partagé, co-construit, reconnu pour transformer l’Ile-de-France et changer la vie des Franciliens dans les quinze prochaines années », s’est réjoui M. Huchon, à l’ouverture de la séance de l’Assemblée régionale dédiée au budget 2014.

« Notre travail et notre légitimité à décider de l’avenir de l’Ile-de-France sont pleinement reconnus », a déclaré M. Huchon, alors que vient d’être votée au Parlement la naissance de la Métropole du Grand Paris pour le 1er janvier 2016, dont certains élus craignent qu’elle dépossède la région de certains secteurs d’intervention comme le logement.

Le Sdrif, document prescriptif, organise une région à l’habitat plus dense, mieux irriguée par les transports en commun, garants d’un essor économique, tout en préservant les terres agricoles.

« C’est une sacrée étape qui nous permet maintenant de passer à la mise en oeuvre. Très concrètement, les communes et les intercommunalités vont avoir trois ans pour adapter les plans locaux d’urbanisme pour qu’ils soient compatibles avec ce document », a expliqué à l’AFP Alain Amédro, vice-président EELV en charge de l’aménagement.

Cette révision du Sdrif avait été engagée en 2004. La nouvelle mouture était prête en 2008 mais elle avait été retoquée en 2010 par le Conseil d’Etat, le gouvernement Fillon ayant entre-temps fait voter la loi sur le Grand Paris qui rebattait les cartes notamment avec le futur métro automatique en rocade. Le texte validé cette fois-ci intègre le Grand Paris nouvelle formule, telle que finalisée par le gouvernement Ayrault.

« C’est un élément de stabilité pour l’ensemble des acteurs économiques, agricoles, les collectivités locales: tout le monde a maintenant un cadre qui n’est plus susceptible de bouger à long terme », s’est félicité M.Amédro.

ACU2Un premier bilan de son application sera fait dans 5 ans. « L’idée est d’accompagner les collectivités pour répondre aux trois grands défis sociaux, environnementaux et de développement économique », a conclu M.Amédro.

Discours d’introduction à la séance plénière du Schéma Ile-de-France 2030

Mesdames et messieurs,

Chers collègues,

Chers présidentes et présidents de groupe,

Chers Jean-Claude Boucherat et  Pierre Moulié,

Cher Jean-Paul,

Voilà, nous y sommes ! Au terme de ce que d’aucun pourrait qualifier tout à la fois d’une course d’endurance, couplée d’une course de sprint…  Car il aura fallu que la Région s’engage avec beaucoup de détermination, d’esprit de conviction et d’innovation, pour qu’aujourd’hui, nous soyons ici même au rendez-vous d’un moment fort important pour l’Ile de France : celui de l’adoption par notre Assemblée du schéma directeur Ile de France 2030.

Ce rendez-vous, c’est celui que la Région s’est fixée avant tout vis-à-vis des franciliens -et de leur avenir- pour améliorer leur qualité de vie- pour les prochaines décennies. Lire la suite

Discours – Plénière d’ouverture du Congrès des Parcs

 Discours d’Alain AMEDRO

Vice-président de la région Ile-de-France

Chargé de l’Aménagement du territoire, de la Coopération interrégionale, des Contrats ruraux et des Parcs Naturels Régionaux

Plénière d’ouverture du Congrès des Parcs

Mercredi 2 octobre 2013, Saint Rémy-Lès-Chevreuse 

Seul le discours prononcé fait foi

 

Monsieur le Maire de Saint-Rémy-Lès-Chevreuse,

Monsieur le Président du Parc de la Haute Vallée de Chevreuse,

Monsieur le Président de la Fédération des Parcs,

Monsieur le Vice-président du Conseil Général de l’Essonne, cher Guy,

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs les chargés de mission des Régions,

Mesdames et Messieurs les chargé de mission des Parcs,

Chers amis des Parcs,

Bienvenue en Ile-de-France ! Bienvenue dans cette région dynamique et contrastée. Cette région historique et tournée vers l’avenir. Et surtout, cette région si belle et plus encore ! Une région riche de sa biodiversité, de ses paysages et de ses habitants. Une région dont on connait le développement économique, mais où certains territoires pâtissent d’inégalités. Une région où chacun s’est arrêté un jour mais où la diversité patrimoniale est parfois ignorée. Une Ile-de-France qui loin des clichés, est à 70% rurale ! Lire la suite

Le document d’aménagement de l’Ile-de- France, « élément de stabilité » pour l’ensemble des acteurs de l’Ile-de-France

Le document de référence pour l’aménagement de la région Ile-de-France d’ici 2030 (le Sdrif), en passe d’être définitivement adopté, est « un élément de stabilité » pour les acteurs économiques, a affirmé à mes côtés vendredi 6 septembre, Jean-Paul Huchon, président de la région. Retour par l’AFP et via la Gazette des Communes sur cette nouvelle étape acquise pour le Sdrif.

Photo avis commission enquête sdrif 012

Aux côté du Président de la Région Jean-Paul Huchon, du Préfet de Région Jean Daubigny et du Présient du CESER Jean-claude Boucherat

 

Le projet de Schéma directeur de la région Ile-de-France (Sdrif) a reçu l’avis favorable, à l’unanimité, de la commission d’enquête publique et a été remis au conseil régional. Ce dernier doit encore le voter en séance plénière le 18 octobre, avant d’être validé par le Conseil d’Etat à la fin de l’année 2013 ou au début de l’année 2014. Lire la suite

EXTRAIT DE MANDATURE A TEMPS PLEIN, NI CUMUL NI AUTRE FONCTION

Je vous présente ci-dessous l’extrait d’un document retraçant quelques grandes lignes de mon mandat actuel. En espérant que cela eveillera la curiosité de tout un chacun, je vous en souhaite une  agréable lecture.

525J’ai depuis 3 ans la responsabilité de la délégation régionale de l’aménagement du territoire, de la coopération interrégionale, des contrats ruraux et des parcs naturels régionaux. Cette mission permet la réalisation d’aménagements collectifs pour les plus de 11 millions de franciliens répartis dans les 1281 communes, dont la moitié se trouve en milieu rural. Avec un budget de plus de 137 millions d’euros qui a l’avantage de se maintenir d’année en année, j’ai pu développer une politique démocratique et écologiste, une politique de soutient à l’ensemble du territoire francilien, alliant des objectifs qualitatifs où l’écologie prend toute sa place. Lire la suite

Ile-de-France 2030, les scénarios qui bousculent

Imaginer la vie des Franciliennes et des Franciliens en 2030 : leurs modes d’habitat, de mobilité, de vie, leurs lieux de travail et de loisirs, les aménagements urbains et les équipements qui leur seront nécessaires, …est un exercice complexe, stimulant, vertigineux. C’est pourtant un exercice essentiel et salvateur pour conduire à bien la réflexion prospective sur le devenir du territoire régional. C’est ce qui a présidé à l’existence des Ateliers de création urbaine depuis bientôt cinq ans : chaque année depuis lors, les Ateliers permettent de questionner et de croiser les points de vue d’étudiants d’horizons divers, futurs professionnels de la ville, avec ceux de professionnels, d’experts et d’élus, afin de construire au fil des sessions des imaginaires possibles pour l’Ile-de-France des vingt prochaines années.

Après de précédentes sessions dédiées au tourisme, au commerce, à l’eau dans la ville, aux futurs possibles, cette cinquième édition intitulée « Regards croisés sur l’Ile-de-France de 2030 » est d’une portée toute singulière. Les Ateliers de création urbaine y ont accompagné en effet la dernière ligne droite de la révision du Schéma directeur d’Île-de-France. Les écoles devaient cette année présenter des réflexions et des pistes à même d’alimenter peu ou prou le document régional. Les grands enjeux et les équilibres de l’aménagement régional abordés dans ce cadre sur certaines thématiques ou portions de territoire, auront ainsi essaimé le projet régional d’autant de réflexions, propositions et illustrations qui se seront avérées originales, décalées, déstabilisantes voire parfois provocatrices. Mais qui, cependant, auront toujours été sources d’enrichissement pour la réflexion urbaine. Elles confirment une fois encore que les Ateliers de création urbaine sont un acteur important dans la construction de l’imaginaire métropolitain. Les projets présentés par les différentes écoles nous livrent ainsi de nouvelles représentations de l’Ile-de-France qui peuvent révéler des potentialités insoupçonnées pour certains territoires où le mieux vivre ensemble, l’intégration des problématiquement environnementales, la participation citoyenne, le renouvellement urbain, les nouvelles technologies, l’esprit d’innovation,… contribuent peu à peu à édifier de nouvelles valeurs urbaines collectivement portées. Lire la suite

Vers un Acte II des collectivités contre les Paradis Fiscaux

Cette semaine, la Région Ile-de-France réunit son assemblée. J’y ai débattu des projets franciliens de Contrat de Développement territorial (CDT) quand mon collègue Jean-Marc Pasquet portait une question d’actualité sur la mise en œuvre d’un « Acte II contre les Paradis fiscaux ». En voici un extrait.

Monsieur le Président,

« On a vraiment franchi une étape très importante, historique même, dans la lutte contre la fraude fiscale ». C’est en ces termes que l’ONG « Transparency International » saluait l’engagement de la France à l’occasion du G 20 de ce week end. Lire la suite

48h Chrono en Seine-et-Marne – 2/3

La première journée a suivi la vallée du Grand Morin, sous-affluent de la Seine par la Marne.

517

 

Avec la Conseillère régionale Josy Mollet-Lidy et la Présidente de la Communauté de communes du Pays Créçois

–          Le rendez-vous avait été donné à Crécy-la-Chapelle, au siège de la Communauté de communes du Pays Créçois. Sa Présidente, Patricia Lemoine, mais aussi nombre d’élus locaux et de représentants d’association étaient dès cette heure matinale présents. Chacun a pu s’exprimer sur ses attentes et les enjeux de ces 48h. Nous avions décidé de débuter par les problématiques de la vallée, liées à l’hydrologie avec l’illustration de l’entrée du PNR. Lire la suite

48h Chrono en Seine-et-Marne – 1/3

546 505

En Ile-de-France, le milieu rural et périurbain peut compter sur ses Parcs naturels régionaux (PNR). Véritables joyaux, ils sont aussi des outils de la politique d’aménagement régionale et contribuent à atteindre les objectifs régionaux notamment ceux concernant le Schéma Ile-de-France 2030. Ils participent ainsi tant à la maîtrise de la consommation des espaces verts qu’à l’attractivité de la région. Entre urbanisation et ruralité, nos quatre parcs accompagnent les collectivités dans leurs efforts d’intégration, de solidarité des territoires et des populations et de cohérences des politiques sectorielles. Ils interviennent en matière d’agricultures, de développement économique, notamment de dynamique artisanale et touristique ou encore d’environnement, de logement et d’équipements structurants comme de transports. Les PNR sont donc non seulement des territoires de préservation de l’authenticité et de la variété des patrimoines naturels, culturels et architecturaux, mais aussi désormais des espaces ouvert et fonctionnels : ce sont des laboratoires en matière de gouvernance, de recherche de qualité des espaces périurbains et ruraux et de développement durable. Tant en termes de continuités écologiques que de savoir-faire dans l’aménagement équilibré des territoires, les parcs naturels franciliens assurent un véritable réseau. Ils représentent aujourd’hui 15% de la superficie francilienne, constituent le premier espace écologique d’Ile-de-France et sont pour chaque territoire rural des périmètres d’expérimentation et d’innovation au service d’une politique régionale de développement et d’aménagement durable. Lire la suite

15 jours de vice-présidence francilienne à l’aménagement du territoire, aux contrats ruraux, aux parcs naturels régionaux et à la coopération interrégionale

Du 25 mars au 3 avril 2013 – Quinze jours qui reflètent l’exercice de ma fonction d’élu. D’élu régional et d’élu écologiste. Du militantisme local à la Vice-présidence que j’occupe à la Région Ile-de-France, ces deux semaines ne font l’impasse sur aucunes de mes activités. Orienté vers ma formation initiale, l’urbanisme, mon rôle politique actuel brasse l’écologie, l’aménagement, le développement économique, l’habitat, le développement durable, l’environnement, la mobilité ou encore la démocratie urbaine, la ruralité et l’architecture.

Depuis bientôt deux ans, une grande partie de mon emploi du temps est consacrée à la conception, la réalisation et la présentation du Schéma d’aménagement francilien (Sdrif), encore appelé projet Ile-de-France 2030.

Ainsi dès lundi 18 mars, je rencontre des élus locaux afin de discuter de leurs programmes d’aménagement et de la compatibilité de ces derniers avec le projet régional, Ile-de-France 2030. Voté en séance plénière le 25 octobre dernier, le Sdrif entrera à partir du 28 mars et pour un mois en période d’enquête publique. Cette étape clef aboutira à un avis de la Commission d’enquête puis à une adoption définitive par le Conseil régional en octobre 2013 et enfin à un décret d’approbation par le Conseil d’État. La phase actuelle s’attache donc à trouver un équilibre entre dialogue, recherche de solution, pédagogie et accompagnement pour que chacun prenne en main et fasse sien le projet francilien. Lire la suite