Discours d’introduction à la séance plénière du Schéma Ile-de-France 2030

Mesdames et messieurs,

Chers collègues,

Chers présidentes et présidents de groupe,

Chers Jean-Claude Boucherat et  Pierre Moulié,

Cher Jean-Paul,

Voilà, nous y sommes ! Au terme de ce que d’aucun pourrait qualifier tout à la fois d’une course d’endurance, couplée d’une course de sprint…  Car il aura fallu que la Région s’engage avec beaucoup de détermination, d’esprit de conviction et d’innovation, pour qu’aujourd’hui, nous soyons ici même au rendez-vous d’un moment fort important pour l’Ile de France : celui de l’adoption par notre Assemblée du schéma directeur Ile de France 2030.

Ce rendez-vous, c’est celui que la Région s’est fixée avant tout vis-à-vis des franciliens -et de leur avenir- pour améliorer leur qualité de vie- pour les prochaines décennies. Lire la suite

Ile-de-France 2030, les scénarios qui bousculent

Imaginer la vie des Franciliennes et des Franciliens en 2030 : leurs modes d’habitat, de mobilité, de vie, leurs lieux de travail et de loisirs, les aménagements urbains et les équipements qui leur seront nécessaires, …est un exercice complexe, stimulant, vertigineux. C’est pourtant un exercice essentiel et salvateur pour conduire à bien la réflexion prospective sur le devenir du territoire régional. C’est ce qui a présidé à l’existence des Ateliers de création urbaine depuis bientôt cinq ans : chaque année depuis lors, les Ateliers permettent de questionner et de croiser les points de vue d’étudiants d’horizons divers, futurs professionnels de la ville, avec ceux de professionnels, d’experts et d’élus, afin de construire au fil des sessions des imaginaires possibles pour l’Ile-de-France des vingt prochaines années.

Après de précédentes sessions dédiées au tourisme, au commerce, à l’eau dans la ville, aux futurs possibles, cette cinquième édition intitulée « Regards croisés sur l’Ile-de-France de 2030 » est d’une portée toute singulière. Les Ateliers de création urbaine y ont accompagné en effet la dernière ligne droite de la révision du Schéma directeur d’Île-de-France. Les écoles devaient cette année présenter des réflexions et des pistes à même d’alimenter peu ou prou le document régional. Les grands enjeux et les équilibres de l’aménagement régional abordés dans ce cadre sur certaines thématiques ou portions de territoire, auront ainsi essaimé le projet régional d’autant de réflexions, propositions et illustrations qui se seront avérées originales, décalées, déstabilisantes voire parfois provocatrices. Mais qui, cependant, auront toujours été sources d’enrichissement pour la réflexion urbaine. Elles confirment une fois encore que les Ateliers de création urbaine sont un acteur important dans la construction de l’imaginaire métropolitain. Les projets présentés par les différentes écoles nous livrent ainsi de nouvelles représentations de l’Ile-de-France qui peuvent révéler des potentialités insoupçonnées pour certains territoires où le mieux vivre ensemble, l’intégration des problématiquement environnementales, la participation citoyenne, le renouvellement urbain, les nouvelles technologies, l’esprit d’innovation,… contribuent peu à peu à édifier de nouvelles valeurs urbaines collectivement portées. Lire la suite

48h Chrono en Seine-et-Marne – 3/3

Le mardi 26 mars s’est axé sur la thématique de l’eau par le biais de la préservation de la nature et sur la thématique de l’aménagement via l’architecture historique et contemporaine. Le parcours  s’est concentré sur le nord du projet de parc.

La Conseillère régionale, Marie Richard, la Présidente de la Communauté de communes du Pays Fertois, Jeanine Beldent ainsi que le Maire de Couilly-Pont-aux-Dames et Président de l’Association des Elus pour le PNR Brie et Deux Morin, Jean-Louis Vaudescal devant les cryptes de Jouarre

–          Le lendemain, nous nous sommes rendus aux cryptes de la ville où de nombreux élus nous attendaient. Parmi eux, étaient présents Jeanine Beldent, Présidente de la Communauté de communes du Pays Fertois et Jean-Louis Vaudescal, Maire de Couilly-Pont-aux-Dames. Jouarre reste l’une des rares communes de la région à conserver intact autant de vestiges. Joyau du patrimoine et de l’art mérovingien, les cryptes demeurent un ensemble unique en Europe car elles sont les plus anciennes. Quant à la tour romane de l’abbaye qui abrite aujourd’hui le magasin du monastère, elle est sans doute le monument qui résume le mieux l’histoire de Jouarre. De son édification à la fin du XIe siècle sur des ruines carolingiennes en passant par la Révolution où elle est transformée en habitation annexée d’une forge, à son sauvetage après les deux Guerres mondiales qui ne l’avaient pas épargné, la tour a su traverser les siècles. Lire la suite

48h Chrono en Seine-et-Marne – 2/3

La première journée a suivi la vallée du Grand Morin, sous-affluent de la Seine par la Marne.

517

 

Avec la Conseillère régionale Josy Mollet-Lidy et la Présidente de la Communauté de communes du Pays Créçois

–          Le rendez-vous avait été donné à Crécy-la-Chapelle, au siège de la Communauté de communes du Pays Créçois. Sa Présidente, Patricia Lemoine, mais aussi nombre d’élus locaux et de représentants d’association étaient dès cette heure matinale présents. Chacun a pu s’exprimer sur ses attentes et les enjeux de ces 48h. Nous avions décidé de débuter par les problématiques de la vallée, liées à l’hydrologie avec l’illustration de l’entrée du PNR. Lire la suite

48h Chrono en Seine-et-Marne – 1/3

546 505

En Ile-de-France, le milieu rural et périurbain peut compter sur ses Parcs naturels régionaux (PNR). Véritables joyaux, ils sont aussi des outils de la politique d’aménagement régionale et contribuent à atteindre les objectifs régionaux notamment ceux concernant le Schéma Ile-de-France 2030. Ils participent ainsi tant à la maîtrise de la consommation des espaces verts qu’à l’attractivité de la région. Entre urbanisation et ruralité, nos quatre parcs accompagnent les collectivités dans leurs efforts d’intégration, de solidarité des territoires et des populations et de cohérences des politiques sectorielles. Ils interviennent en matière d’agricultures, de développement économique, notamment de dynamique artisanale et touristique ou encore d’environnement, de logement et d’équipements structurants comme de transports. Les PNR sont donc non seulement des territoires de préservation de l’authenticité et de la variété des patrimoines naturels, culturels et architecturaux, mais aussi désormais des espaces ouvert et fonctionnels : ce sont des laboratoires en matière de gouvernance, de recherche de qualité des espaces périurbains et ruraux et de développement durable. Tant en termes de continuités écologiques que de savoir-faire dans l’aménagement équilibré des territoires, les parcs naturels franciliens assurent un véritable réseau. Ils représentent aujourd’hui 15% de la superficie francilienne, constituent le premier espace écologique d’Ile-de-France et sont pour chaque territoire rural des périmètres d’expérimentation et d’innovation au service d’une politique régionale de développement et d’aménagement durable. Lire la suite

Les jardins partagés sont ici !

Depuis Juin 2011 et sur proposition des éluEs écologistes, le conseil régional a mis en place un nouveau dispositif d’encouragement à la création et à la gestion de jardins partagés. Jeudi 4 avril, seize nouvelles subventions d’un montant global de 105 188 € ont ainsi été votées. Ce dispositif a eu un succès inédit. A Aulnay-sous-Bois l’association ACSA (Association des Centres Sociaux d’Aulnay-sous-Bois) va créer 48 parcelles de jardins partagés au Printemps 2013 dans le quartier du Gros Saule.

En un an, le jury régional dédié s’est réuni trois fois et a primé 75 projets dans l’ensemble de l’Ile-de-France, attribuant en moyenne 4000 euros à chacun d’entre eux. Des montants qui permettent aux associations d’installer des abris de jardins, des clôtures, des composteurs et des réservoirs d’eau pluviale … « L’objectif de ce dispositif est d’aider les groupes citoyens et associatifs à reconquérir l’espace public et notamment ces jardins qui n’appartiennent à personne. La culture de fruits et légumes incite à échanger les savoir-faire entre générations et cultures et à promouvoir une nourriture de qualité », constate l’élu du Val de Marne, Jacques Perreux, qui a porté ce projet. Lire la suite

Europa City, ou l’art de construire des pistes de ski en banlieue parisienne

Vue des entrepôts logistiques et de Paris depuis les terres du triangle de Gonesse.

Les champs du « Triangle de Gonesse » (Val-d’Oise) ne s’étendent pas à perte de vue. Ils sont au contraire bien délimités, dans le sens des aiguilles d’une montre, par : l’aéroport de Roissy, les préfabriqués bleu roi de Castorama et d’Ikea, l’autoroute A1, l’usine de PSA-Aulnay, des entrepôts logistiques, l’aéroport du Bourget, une ancienne décharge et une friche industrielle. Au-dessus passent sans cesse des avions à basse altitude : on est tout près de Roissy, sur la Patte-d’Oie de Gonesse. L’article du Monde du 26 mars, revient sur ma position quant au projet d’Europa City et donne de la voix aux défenseurs de terres agricoles et aux opposants aux projets inutiles.

C’est sur ces terres, parmi les plus fertiles de France, que devrait être bâti à l’horizon 2020 (après enquêtes publiques, obtention des autorisations administratives et autres étapes) Europa City. Une sorte de temple du « temps libre » qui allie shopping, loisirs et culture sur le thème de « l’art de vivre à l’européenne ». Un complexe de 80 hectares porté par le groupe Auchan dans le cadre du Grand Paris, qui table sur près de 30 millions de visiteurs par an, soit presque deux fois plus qu’Eurodisney, « destination touristique la plus visitée d’Europe« , selon le parc. Lire la suite

L’environnement en Île-de-France

Je suis toujours assez émerveillé par les travaux que fourni l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Ile-de-France. Dossiers riches et diversifiés, études profondes et actuelles sont publiés un à un pour notre plus grand plaisir. C’est ainsi qu’en janvier 2013 est paru un Mémento de l’environnement francilien et je me permets de vous en faire l’apologie.

L’actualisation partielle 2012 du Mémento de l’environnement en Île-de-France propose la mise à jour d’une quinzaine de thématiques du Mémento 2011. Ce travail d’actualisation, réalisé dans le cadre partenarial initial, présente aux lecteurs les dernières données disponibles à ce jour. Lire la suite

Architectures et paysages industriels, l’invention d’un patrimoine

Plaisir de lire, de découvrir ou de retrouver ces destins industriels qui parcellent notre territoire et qui pour certains se dessinent de nouvelles vies; notamment en Ile-de-France avec certains Nouveaux Quartiers Urbains, comme celui de Gennevilliers. L’écoquartier Chandon République s’implante en effet à proximité du centre-ville de Gennevilliers et sur une friche industrielle, anciennement occupée par l’usine Chausson (industrie automobile), dont les activités ont cessé en 1991.

De la saline du Jura à la centrale nucléaire de Chinon, en passant par l’île Seguin ou l’usine Meunier à Noisiel, un ouvrage des éditions de la Martinière et coécrit par Jean-François BELHOSTE, Paul SMITH et Pierre-Olivier DESCHAMPS met en lumière six siècles de patrimoine industriel en France.

Architectures et paysages industriels-éditions de la martinière-9782732446066Longtemps ignorés, voire méprisés, les bâtiments industriels suscitent depuis quelques années en France intérêt et reconnaissance : à mesure qu’historiens, architectes et institutions en font l’étude, veillent à leur préservation, à leur réhabilitation, ces édifices acquièrent valeur de patrimoine.Trente sites d’exception choisis sur tout le territoire retracent ici les grandes étapes de l’histoire industrielle française à travers ses architectures singulières : corderie, manufacture de draps, forges, saline, arsenal, mines, chocolaterie, centrale nucléaire, raffinerie de pétrole… Lire la suite

Notre-Dame-des-Landes : de l’utilité de la crise de l’UMP pour le Gouvernement

Illustration du dessinateur Aurel pour Politis ce jeudi 29 novembre. On pourrait aussi bien nommer ce dessin :  » quand le chat n’est pas là, les souris dansent » ou encore  » les médias font la pluie et le beau temps » et conclure sur  » l’avenir d’un groupe politique et a priori plus important que l’avenir de notre environnement, nos finances et notre aménagement « .