La Région Ile-de-France lance le « Club des Nouveaux quartiers urbains »

Communiqué de presse de la Région Ile-de-France quant au lancement du Club des Nouveaux Quartiers Urbains

Jean-Paul Huchon, Président de la Région Ile-de-France, et Alain Amédro, Vice-président en charge de l’Aménagement du territoire ont lancé aujourd’hui à la Maison de l’Architecture en Ile-de-France la première réunion du « Club des Nouveaux quartiers urbains » (NQU) en présence de nombreux élus locaux franciliens, de l’ADEME, de représentants de l’Etat et de professionnels de l’urbanisme.

RIDF-NQU-1

Dès 2008, la Région Ile-de-France a lancé l’appel à projets « Nouveaux quartiers urbains » afin de récompenser les projets urbains franciliens les plus exemplaires en matière environnementale et architecturale. La Région entend ainsi démontrer par la preuve qu’une nouvelle manière de vivre en ville est possible. Lire la suite

Cap sur l’aménagement de la région à l’horizon 2030

Ci-dessous et à quelques heures de la clôture de l’enquête publique sur le projet Ile-de-France 2030, un article tiré du Parisien économie de ce jour (page 12). Résoudre le problème des transports est crucial pour développer l’activité en Ile-de-France. Adapter nos centres-ville à ces nouvelles perspectives fera aussi partie des enjeux.

Le projet de schéma directeur de la région Ile-de-France (Sdrif) voté en octobre, est consultable sur Internet et dans une trentaine de lieux physiques (siège de la région et mairies) jusqu’au 14 mai. Lire la suite

Pour une baisse de la TVA sur les biens de première nécessité

Lors du conseil municipal du jeudi 21 février, le groupe des élus Verts Aulnay Écologie a proposé un vœu pour une TVA à taux réduit sur le logement (cf article du journal Le Parisien ci-dessous), mais aussi sur la culture et les transports. Une pétition pour l’avenir du logement social, que vous trouverez plus bas, a aussi été créer et relayé notamment via Médiapart. Les élus écologistes cherchent, en effet, un large consensus autour d’un vœu portant non seulement sur un rétablissement d’un taux de TVA réduit sur le logement mais aussi, sur la culture et les transports (cf vœu ci-dessous).

Article du Journal Le Parisien – Jeudi 21 février 2013

Les Verts militent pour le logement

Les élus verts d’Aulnay-sous-Bois s’inquiètent à leur tour d’une hausse annoncée de la TVA sur le logement, la culture et les transports (elle passerait en 2014 de 7 à 10 %). « Cette décision, si elle se confirmait, rendrait impossible la mise en oeuvre des engagements du président de la République pour la construction de 150 000 logements sociaux par an […] », indiquent-ils dans un communiqué. Les élus écologistes proposeront ce jeudi au conseil municipal, présidé par le socialiste Gérard Ségura, un voeu en faveur d’un abaissement de cette taxe à 5 % sur les « biens de première nécessité ». Avant eux, d’autres élus de gauche ont déjà pris position en faveur de cette mesure dans le 93, comme le président du conseil général, Stéphane Troussel (PS), ou l’élu de Saint-Denis, Stéphane Peu (PC). Lire la suite

La Région en lutte contre la précarité énergétique

Communiqué de presse

La Région Ile-de-France aide les ménages les plus modestes à faire face à la précarité énergétique

Séance plénière du 23 novembre 2012

 

Pour : PSR et app, EELV, FDG et A, FDG, PRG – MUP

Abstention : MP, UDI

Campagne d’affichage de la Fondation Abbé Pierre en décembre 2011

L’Ile-de-France compte 700 000 personnes en situation de précarité énergétique, c’est à dire que plus de 10 % de leurs revenus leur sert à payer les factures de gaz ou d’électricité.

Face à cette situation préoccupante, Jean-Paul Huchon, Président de la Région Ile-de-France, et Hélène Gassin, Viceprésidente en charge de l’environnement, de l’agriculture et de l’énergie, ont fait voter ce jour un programme inédit de coordination des acteurs locaux et d’intensification des aides financières pour aider les ménages à rénover leurs logements. Lire la suite

50eme anniversaire de l’AFTRP : la planification francilienne prend de l’élan

INTERVENTION D’ALAIN AMEDRO

VICE-PRESIDENT DE LA REGION ILE-DE-FRANCE

 50eme anniversaire AFTRP

Agence Foncière et Technique de la Région Parisienne

Le lundi 19 novembre 2012

Madame la Ministre,

Monsieur le Préfet de Région,

Monsieur le Président de l’AFTRP,

Mesdames et messieurs les parlementaires,

Mesdames et messieurs les maires,

Mesdames et messieurs les élus,

Mesdames et messieurs,

Je suis très heureux de fêter à vos côtés le cinquantième anniversaire de l’AFTRP, car il y a de grandes dates qui jalonnent le devenir du territoire francilien auxquelles je suis sensible.

Je vous prie de bien vouloir excuser le président Huchon, retenu par d’autres obligations.

Cinquante ans pour l’AFTRP, c’est l’âge de la maturité, de la confirmation de la vocation essentielle de l’Agence, partie prenante au côté des collectivités franciliennes, de l’Etat, et de la Région, du développement du territoire francilien et de son évolution engagée désormais dans le développement durable. Lire la suite

Adoption du projet Sdrif : des continuités écologiques à l’EPF

Encore un article clair et pédagogique des Décideurs d’Ile-de-France relatif à la séance du Sdrif de la semaine passée.

« Alain Amédro a du faire preuve de pédagogie et de patience, répétant inlassablement la signification des différentes « pastilles » d’urbanisation du Sdrif en séance plénière les 24 et 25 octobre? Signe peut-être du manque de clarté ou de lisibilité des règles édictées en matière de densification. Il n’en reste pas moins que le projet de Sdrif a été adopté à une large majorité, les groupes PSR et app., FdG, EELV, PRG-MUP ayant voté pour, les groupes MP et FdG-A contre, et l’UDI s’étant abstenu.

Au vu des nombreux amendements demandant localement le retrait (ou le rajout) de pastilles d’urbanisation, apparaît une difficulté d’appréhension de la carte de destination générale des sols. Au cours des discussions, Hervé Hocquard (MP) dénonce « un manque de lisibilité du document » et un « summum de la distorsion entre l’affichage et la réalité de terrain ». Dans l’esprit d’Alain Amédro c’est pourtant clair : les pastilles représentant les secteurs « à fort potentiel de densification » ouvrent « un potentiel d’urbanisation, une capacité de faire et non une obligation », précise le Vice-président chargé de l’Aménagement. A distinguer des secteurs « d’urbanisation préférentielle » représentés par des pastilles de 25 hectares, mais théoriques eux aussi, le Sdrif ne se substituant pas aux projets locaux. Lire la suite

Sdrif : une lecture rapide avant l’adoption

Article tiré de la Lettre des Décideurs d’Ile-de-France et tout simplement très explicité sur la question du Sdrif, ses fascicules et sa carte.

Jean-Paul Huchon promet une séance plénière du Conseil régional très « animée », et même « spectaculaire », le 25 octobre, autour de la présentation du projet de Sdrif. Le chef de l’exécutif régional se montre pourtant confiant, mettant en avant la large concertation qui a entouré l’élaboration du document. D’autant qu’il reste « dans le socle » de celui de 2008 qui avait passé, lui, toutes les étapes de l’élaboration à l’approbation, souligne Vincent Fouchier, directeur général adjoint de l’IAU.

Maniant l’euphémisme, après « quelques difficultés d’accouchement », le président du Conseil régional d’Île-de-France se montre aujourd’hui confiant sur le projet de Sdrif 2013. « Sans modestie, nous sommes pltôt satisfaits », affirme Jean-Paul Huchon, le 16 octobre, en présentant le document à la presse. C’est une belle victoire après les péripéties traversées, en tant qu’aménageur, si j’ose dire, et responsable du développement de ce territoire ». La victoire ne sera pourtant proclamée qu’après le vote de l’assemblée régionale, réunie en séance extrordinaire, le 25 octobre qui promet de vifs débats. Lire la suite

La Région construit l’Ile-de-France de 2030 – Communiqué de presse du 29 septembre 2011

Séance plénière du jeudi 29 septembre 2011

Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Ile-de-France et Alain Amédro, Vice-président en charge de l’aménagement du territoire, ont présenté une communication pour la mise en révision du Schéma directeur de la région Ile-de-France (SDRIF).
Conformément à la loi du 15 juin 2011, donnant une reconnaissance légale au SDRIF de 2008, et après les lois Grenelle et Grand Paris, la Région construit la métropole dans le cadre d’une cohérence d’ensemble, avec l’objectif de faire de l’Ile-de-France un territoire de projets.

Le contenu du SDRIF de 2008 conserve sa pertinence : les défis écologiques, économiques et sociaux de l’Ile-de-France sont plus que jamais d’actualité. L‘intensification urbaine, la densification, la valorisation des espaces agricoles et naturels, la lutte contre l’étalement urbain et la réduction des nuisances restent des fondamentaux. Tout comme le développement des transports collectifs, la création sans précédent de logements et le développement de pôles économiques diversifiés.
Cependant, cette révision va permettre à la Région d’intégrer le schéma de transport du Grand Paris Express, l’objectif de création de 70 000 logements par an, et de prendre en compte le contenu des contrats de développement territorial (CDT). Ceux-ci devront être mis au service d’un projet d’aménagement cohérent, durable et solidaire entre tous les territoires franciliens.
De plus, la Région maintient ses objectifs de 30% de logements sociaux dans chaque nouveau programme de construction. L’objectif de création d’emplois va être mis à jour. Lire la suite