Révision du schéma directeur : l’acte 2 commence

Article du Moniteur du 30 septembre 2011

« Le conseil régional, en association avec l’État, s’attelle à nouveau à la révision du schéma directeur (Sdrif). La procédure a été enclenchée par le décret du 24 août 2011 qui, s’il approuve le schéma d’ensemble du réseau de transport public du Grand Paris, vaut aussi, conformément à la loi du 15 juin 2011 (1), nouvelle mise en révision du schéma directeur. « Il s’agit en fait de la poursuite de la révision engagée en 2004, car le schéma directeur adopté en 2008 n’a jamais été approuvé par décret en Conseil d’État. La procédure de révision n’a donc jamais été close », commente Alain Amédro, vice-président du conseil régional, en charge de l’Aménagement du territoire. Si le Sdrif de 2008 constitue le socle de révision, de nouveaux éléments vont devoir être intégrés : les lois Grenelle 1 et 2, et la loi relative au Grand Paris avec la création du métro automatique, l’objectif de construction de 70 000 logements par an et la mise en œuvre des contrats de développement territorial (CDT). La région veut aussi approfondir la réflexion sur les espaces ruraux et renforcer la dimension Bassin parisien.

Procédures concomitantes
Pour Alain Amédro, la principale difficulté réside dans l’articulation entre les 17 contrats de développement territorial en cours d’élaboration sous l’égide du préfet de région, qui donneront naissance à de nouveaux quartiers, et la révision du schéma directeur, les deux procédures étant concomitantes. « La région doit être la garante de la cohérence territoriale et d’un développement équilibré de l’Île-de-France. Dix-sept grands quartiers qui se juxtaposent ne forment pas un projet urbain cohérent d’ensemble. La tentation que l’aménagement de la métropole se réduise à cela devra être combattue », explique t-il. Le conseil régional demande donc à être pleinement associé à l’élaboration de ces contrats. « Si l’État veut passer en force, nous donnerons un avis négatif préalablement à la signature des CDT et nous n’apporterons aucun financement », prévient le vice-président.
L’atelier international du Grand Paris accompagnera la région dans cette révision. Après une première réunion, le 17 septembre, un work-shop de 4 jours est programmé. La densification des zones d’activités constituera l’un des thèmes de réflexion proposés aux architectes. Le Sdrif devra être approuvé avant la fin 2013. Des délais très serrés, compte tenu des échéances électorales de 2012. N.M. »

(1) Visant à faciliter la mise en chantier des projets des collectivités locales d’Île-de-France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *