Un projet qui n’a rien à voir avec le développement durable

Un article du Politis n° 1219, relatif au Triangle de Gonesse relate la bataille qui se joue actuellement au sujet du projet pharaonique d’Europa City. Un immense complexe dédié au commerce et aux loisirs est en effet prévu sur les terres agricoles du Nord de Paris. « En pleine polémique sur les grands projets inutiles… » comme l’explique l’hebdomadaire.

En tant que Vice-président à l’aménagement du territoire et chargé en cette période, de la révision du Schéma directeur régional d’Île-de-France (Sdrif), j’ai été interviewé par le journal. Mon opinion est connue de tous : le projet ne décèle pas la moindres once de développement durable. Dans le cadre de la révision du Sdrif, je suis revenu sur l’arbitrage de 2008 qui avait classé pas moins de 700 hectares en zone urbanisable. Je laisse 300 hectares urbanisables mais uniquement sous conditions : le maintien de 400 hectares en zone agricole protégée (ZAP), un front urbain protégeant et délimitant l’espace agricole et l’obligation d’en faire un lieu accessible à tous et par transports en commun. C’est un compromis qui doit nous permettre de limiter ce projet d’Europa City.

Retrouvez la double page dont il est question ci-dessous.

Article de Politis, 1ère partie 

Article de Politis 2ème partie

Une réflexion au sujet de « Un projet qui n’a rien à voir avec le développement durable »

  1. Ping : De grands projets inutiles… | Le blog-note d'Alain Amédro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *