La Région Ile-de-France lance le « Club des Nouveaux quartiers urbains »

Communiqué de presse de la Région Ile-de-France quant au lancement du Club des Nouveaux Quartiers Urbains

Jean-Paul Huchon, Président de la Région Ile-de-France, et Alain Amédro, Vice-président en charge de l’Aménagement du territoire ont lancé aujourd’hui à la Maison de l’Architecture en Ile-de-France la première réunion du « Club des Nouveaux quartiers urbains » (NQU) en présence de nombreux élus locaux franciliens, de l’ADEME, de représentants de l’Etat et de professionnels de l’urbanisme.

RIDF-NQU-1

Dès 2008, la Région Ile-de-France a lancé l’appel à projets « Nouveaux quartiers urbains » afin de récompenser les projets urbains franciliens les plus exemplaires en matière environnementale et architecturale. La Région entend ainsi démontrer par la preuve qu’une nouvelle manière de vivre en ville est possible.

Depuis, vingt-quatre projets portés par les élus locaux et les aménageurs franciliens ont été labellisés « NQU » et bénéficient d’un soutien régional. L’ensemble de ces projets participera directement à l’effort de construction de plus de 70 000 logements en Ile-de-France, dont 35% de logements sociaux en moyenne. L’investissement total de la Région représente 65 millions d’euros.

Jean-Paul Huchonsouligne que « les nouveaux quartiers urbains sont une réponse à la crise du logement en Île-de-France : ils imaginent des solutions concrètes pour les Franciliens, qu’ils habitent à Paris, en petite ou en grande couronne. L’effort de construction concerne bien tous les territoires franciliens : les projets lauréats montrent que de nombreux maires y contribuent d’ores et déjà ».

Les projets concernent en effet autant Paris que la zone dense (avec par exemple la ZAC Claude Bernard et la ZAC Clichy-Batignolles à Paris, le quartier des Docks de Saint-Ouen, le Chaperon Vert à Arcueil ou les Hauts de Montreuil) que les territoires plus éloignés (comme le quartier Clause à Brétigny-sur-Orge, l’écoquartier de Louvres-Puiseux, le quartier de l’Ancre à Trilport ou le quartier de l’Eau Vive à Sénart).

Selon Alain Amédro, « le club NQU doit être le lieu de la diffusion des bonnes pratiques et du partage d’expérience à l’échelle de l’Ile-de-France : il nous faut généraliser les expérimentations réussies dans tous les projets urbains ». Le club NQU a vocation à se réunir deux fois par an avec l’ensemble des élus locaux intéressés et des professionnels de l’architecture durable.

Cette première réunion du Club NQU fait par ailleurs écho aux travaux des architectes de l’Atelier International du Grand Paris (AIGP) sur « Habiter le Grand Paris » qui seront exposés la semaine prochaine au 104 à Paris avec le soutien de la Région : plusieurs architectes membres du conseil scientifique de l’AIGP participent en effet à ces projets durables.

Visuels des Nouveaux Quartiers Urbains (NQU) disponibles sur demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *