Lancement du « Club des nouveaux quartiers urbains » : trois questions à Alain Amédro (région Île-de-France)

Mardi après-midi à la Maison de l’Architecture, j’inaugurai au côté de Jean-Paul Huchon, le lancement du Club des « Nouveaux Quartiers Urbains ». De nombreux élus, mais aussi l’ADEME, des représentant de l’État et des professionnels de l’urbanisme étaient présents.

Depuis 2008, la région Ile-de-France a labellisé de nombreux projets « Nouveaux Quartiers Urbains ». Ce concept récompense les projets urbains franciliens les plus exemplaires en matière environnementale et architecturale. La Région entend ainsi démontrer par la preuve qu’une nouvelle manière de vivre en ville est possible.

Depuis, 24 projets portés par les élus locaux et les aménageurs franciliens ont été labellisés « NQU » et bénéficient d’un soutien régional. L’ensemble de ces projets participera directement ) l’effort de construction de plus de 70 000 logements en Ile-de-France, dont 35% de logements sociaux en moyenne. L’investissement total de la Région représente 65 millions d’euros.

L’article ci-après est une interview de l’AEF Habitat et Urbanisme, à la sortie de l’inauguration.

Alain Amédro,<br /><br />
vice-président (EELV) de la région Île-de-France<br /><br />
en charge notamment de l'aménagement du territoire

« Il ne s’agit pas de couper un ruban, d’inaugurer un quartier et de s’en détourner. Nous voulons au contraire comprendre comment ces nouveaux quartiers vont évoluer dans le temps, notamment avec les habitants », explique, à AEF Habitat et Urbanisme, Alain Amédro, le vice-président (EELV) de la région Île-de-France en charge de l’aménagement du territoire, de la coopération interrégionale, des contrats ruraux et des parcs naturels régionaux, mardi 25 juin 2013. Il revient sur le lancement par la région du « Club des nouveaux quartiers urbains » et d’un 4e appel à projets « nouveaux quartiers urbains » pour 2014. Lors des précédentes éditions, 24 quartiers ont été sélectionnés en Île-de-France dont les Docks de Saint-Ouen (AEF Habitat et Urbanisme n°7984), l’écoquartier de Louvres-Puiseux-en-France (AEF Habitat et Urbanisme n°9743), ceux du Fort d’Aubervilliers, de l’Eau vive à Sénart et de Chandon-République à Gennevilliers ou encore le quartier de Clichy-Batignolles, à Paris.

AEF Habitat et Urbanisme : Quel est l’objectif du « Club des nouveaux quartiers urbains » que vous lancez aujourd’hui ?

Alain Amédro : 24 projets urbains ont été retenus en Île-de-France pour la démarche NQU (nouveaux quartiers urbains) lors des trois appels à projets lancés en 2009, 2010 et 2011. Nous estimons qu’il est temps d’en tirer les premiers enseignements, qu’ils soient positifs ou négatifs. Les nouveaux quartiers urbains ne sont pas un label mais une démarche, entre la région et les autres collectivités locales, où la manière de construire occupe une place centrale. D’autant qu’il ne s’agit pas de couper un ruban, d’inaugurer un quartier et de s’en détourner. Nous voulons au contraire comprendre comment ces nouveaux quartiers vont évoluer dans le temps, notamment avec les habitants. Nous voulons voir comment ils correspondent à notre objectif d’une ville compacte, écologique, avec des commerces, des services publics, des transports et comment ces quartiers vont s’ouvrir à la ville qui les entoure.

L’objectif de ce « club » est donc d’échanger sur cette démarche avec les élus, les professionnels de la ville, les architeces et les habitants pour élaborer une boîte à outils. Le club s’organisera autour de réunions régulières tout au long de l’année et de visites de terrain pour faire le bilan de la démarche. Nous réfléchissons également à l’édition d’un document dans six mois qui pourrait prendre la forme d’un guide de bonnes pratiques à l’adresse des élus locaux franciliens.

AEF Habitat et Urbanisme : Est-ce qu’il n’est pas trop tôt pour tirer des conclusions de ces démarches alors que la plupart des projets retenus n’en sont qu’au stade des mises en chantier ?

Alain Amédro : Certes tout n’est pas fait mais nous ne voulons pas attendre que tout soit terminé et livré pour commencer à évaluer la démarche des NQU. D’autre part, si nous ne pouvons pas encore évaluer les conditions de vie des habitants de ces nouveaux quartiers, où en tous cas seulement de manière partielle, nous pouvons déjà faire le bilan de l’action des collectivités locales et des professionnels sur les freins à la construction, la démarche qualitative, les initiatives prises ici ou là pour surmonter les obstacles, etc… D’autant que l’on envisage de lancer l’année prochaine un 4e appel à projets NQU. Cette 4e session pourrait être ciblée sur un certain nombre de thématiques précises qui restent encore à déterminer mais toujours dans l’objectif de lier la dimension qualitative à l’aspect quantitatif de l’objectif des 70 000 logements. Le lancement de cette 4e vague devrait intervenir début 2014 pour un rendu des projets en juin ou en septembre et une réunion du jury au mois d’octobre.

AEF Habitat et Urbanisme : La démarche des nouveaux quartiers urbains s’inscrit aussi dans la mise en oeuvre du Sdrif (schéma directeur de la région Île-de-France) actuellement en révision (AEF Habitat et Urbanisme n°10594). Où en est-on dans l’avancée de la procédure ? Le calendrier prévoyant une adoption définitive en fin d’année sera-t-il tenu ?

Alain Amédro : En ce qui nous concerne nous sommes dans les temps. L’enquête publique a été lancée le 28 mars dernier. Actuellement, nous sommes dans une phase de travail intense et d’échanges avec la commission d’enquête publique. Nous lui adresserons un mémoire apportant des précisions début juillet et, ensuite, elle formulera ses remarques définitives au mois de septembre. Nous les prendrons en compte avant de soumettre le document définitif au vote du conseil régional. Le Sdrif sera alors transmis au gouvernement puis au Conseil d’État afin d’être définitivement validé. Je pense que cela interviendra au cours de l’hiver 2013/2014.

RIDF-NQU-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *