Ateliers de création urbaine, un laboratoire d’idées pour l’Île-de-France

Tous les ans depuis 2007, la Région Île-de-France organise les Ateliers de création urbaine. Des étudiants de différentes formations (urbanisme, architecture, paysage, sciences politiques, économie) travaillent sur l’Île de France de 2030. Sous le regard d’experts et d’élus, les jeunes donnent des idées, raisonnables ou provocantes qui enrichissent considérablement l’imaginaire urbain. De sessions en sessions, l’ambition intrinsèque des Ateliers reste la même : mettre l’imaginaire au service de l’aménagement durable.


Les Ateliers de création urbaine, un laboratoire… par f100002387306423

En 2012 les Ateliers de création urbaine accompagnent encore plus la révision du Schéma Directeur d’Île-de-France.

Pour cette 5ème session, les étudiants ont « croiser leurs regards » sur l’Île-de-France de 2030, en travaillant sur des problématiques et des grandes questions liées au Sdrif. En plus d’enrichir le Schéma directeur par des illustrations ou un regard décalé sur l’imaginaire métropolitain, les étudiants ont dû cette année fournir des réflexions sur les contenus et ont eu à alimenter le Sdrif lui-même. Les questions et les thématiques choisies s’inscrivent autant dans la continuité des Ateliers de création urbaine que dans la volonté de répondre aux grands enjeux de l’aménagement du territoire. Charge à eux de continuer à fournir des idées et des projets, optimistes ou non, mais toujours inattendus.

Mardi 3 juillet dernier, au sein de l’hémicycle du Conseil régional d’Île-de-France, les étudiants ont enfin dévoilé leurs contributions à la révision du Schéma Directeur de la Région.

Sur l’invitation de Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Île-de-France, et de moi-même, en tant que Vice-président chargé de l’aménagement du territoire, de la coopération interrégionale et des contrats ruraux, les étudiants des 7 écoles engagées dans la session 2012 des Ateliers ont dévoilé leurs projets et leurs visions prospectives de la Région Île-de-France de 2030, devant un collège d’élus, d’experts et de professionnels.

Six sujets ont ainsi été exposés, définis par les enseignants et leurs étudiants, avec un fil conducteur : alimenter les élus régionaux dans leur réflexion sur l’aménagement du territoire à l’horizon 2030 :

– Révéler et transformer une « ville » de 400 000 habitants : « la Dorsale Est »
– Les gares : des espaces structurants pour la ville de demain
– Subagglo et anfractuosités
– Que devient la ville si… ?
– Quels projets pour les territoires sans projets ?
– Exploration des usages et des représentations du complexe à travers la cartographie numérique

Les présentations se sont appuyées sur des illustrations réalisées par les étudiants, telles que des vues 3D, dessins d’intention, maquettes ou cartographies ; illustrations qui seront reprises et commentées dans le livre 2012 des Ateliers de création urbaine, édité chaque année.

Ce rendez-vous a également été l’occasion de découvrir l’exposition « Gares, quartiers de gares et usagers de l’Île-de-France de 2030 », présentant les projets réalisés par les étudiants au cours des deux workshops inter-écoles de la session 2012, ainsi que le livre de la session 2011 des Ateliers, « Destination Île-de-France, Tourisme et Loisirs ».

A la fin de l’atelier, ces travaux ont été interprétés par une troupe de théâtre, ajoutant un caractère ludique à des présentations parfois un peu jargonneuses.

Leur avenir? Je souhaite les «capitaliser et les intégrer à la vision régionale». En attendant, ils seront, comme chaque année, compilés dans un petit ouvrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *