Paris et ses fontaines d’eau potable

Aujourd’hui, à Paris, on dénombre plus de 200 fontaines, alimentées à partir du réseau d’eau potable, et qui fonctionnent comme au premier jour. Un article tiré de la Gazette des communes, nous redonne « l’eau à la bouche » en nous expliquant comment Paris souhaite entreprendre une campagne d’information et de signalisation afin que l’eau publique et potable des fontaines parisiennes soit toujours plus utilisée par tous.

Personnes se désaltérant au 14 juillet 1911

« A température ambiante, fraîche ou pétillante : l’eau des fontaines publiques parisiennes est aussi potable que celle du robinet mais trop peu consommée, a souligné jeudi 13 septembre 2012 la régie Eau de Paris qui souhaite mettre en valeur et accroître le nombre de points d’eau dans la capitale.

La régie municipale souhaite « faciliter l’accès à l’eau dans la ville » pour notamment « éviter que les gens achètent des boissons sucrées et qu’il y ait une préférence de l’eau du robinet par rapport à l’eau en bouteilles », selon sa présidente Anne Le Strat, adjointe au maire de Paris en charge de l’eau.

Selon une enquête menée auprès des habitants, 7 Parisiens sur 10 ne consomment « jamais ou rarement » d’eau aux fontaines ou points d’eau situés dans les rues, espaces verts ou sanisettes.

Signalétique – Pour les rassurer sur la qualité de l’eau, une signalétique va être prochainement apposée sur les fontaines : trois plaques indiquant la mention « eau potable », la provenance et la composition moyenne de l’eau.

Une carte indiquant la localisation des points d’eau, jusqu’ici utilisée par les services sociaux à l’attention des sans-abri, va être distribuée plus largement et mise en ligne sur le site de la régie.

1 200 points d’eau – Au-delà de la centaine de fontaines Wallace, les plus emblématiques de la capitale, Paris compte 1 200 points d’eau, dont l’un des plus populaires est la fontaine d’eau pétillante ouverte en 2010 dans le jardin de Reuilly.

En 2012 et 2013, plusieurs nouvelles fontaines doivent être mises en service, dont de nouvelles pétillantes, mais aussi des fontaines artistiques, notamment le long de la ligne du tramway en construction dans l’est de la capitale.

Ces points d’eau vont être par ailleurs mis à l’honneur à travers une série d’animations d’ici la mi-octobre, notamment à l’occasion des Journées européennes du patrimoine (15-16 septembre) ou de la « Nuit blanche ».

Fontaine Wallace de l’avenue d’Ivry repeinte en rouge en 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *