Une Région, un territoire, un tarif !

Les élus écologistes du Conseil régional ont lancé lundi une pétition en faveur de la tarification unique. L’objectif : faire pression sur les parlementaires pour débloquer les crédits nécessaires au financement de la mesure, soit de 300 à 500 millions d’euros. Ci-dessous un article du quotidien Métro complété de ma plume.

« Pour un Pass Navigo unique en Ile-de-France ». Les élus écologistes du conseil régional ont lancé lundi soir une pétition en ligne sur un site baptisé tarifunique.fr afin d’assurer la promotion du Passe Navigo unique, engagement de campagne partagé en mars 2010 voté par le conseil régional fin 2011.

Plus d’un an après, le projet qui vise à supprimer définitivement les zones tarifaires d’Ile-de-France au profit d’une zone unique, pour le prix d’un abonnement en zones 1-2, n’a toujours pas trouvé de financement. Le coût de la mesure a été réévalué à plusieurs reprises et est estimé actuellement entre 300 et 500 millions, avait indiqué Jean-Paul Huchon en novembre dernier.

Le président PS de la Région avait alors précisé qu’il se battait pour « convaincre les ministres et les parlementaires d’avancer dès 2013 sur cette question », en dégageant notamment de nouvelles recettes fiscales. Aujourd’hui, les élus écologistes tentent ainsi, à leur tour, de faire la promotion de la tarification unique auprès des parlementaires.

77% des Franciliens favorables

« Une région, une seule zone, un seul tarif. C’est ce que portent les élus régionaux écologistes depuis 2010 », précise la pétition, qui compte 134 signatures mardi matin. « Cette mesure d’égalité entre tous les habitants leur permettra de se déplacer partout en Ile-de-France pour le même prix. » Les élus écologistes demandent à l’Etat de « revoir le financement public des transports en commun en Ile-de-France », en augmentant le budget national ou en déléguant les leviers fiscaux aux élus locaux.

Le dézonage a déjà été mis en œuvre depuis le 1er septembre durant les jours fériés et les week-ends. Il devrait également être financé durant les prochaines vacances d’été. Selon un sondage Ifop pour Metro, 77% des Franciliens sont favorables à la tarification unique, dont une bonne part d’automobilistes. Ce sont aujourd’hui plus de 2,8 millions d’abonnés qui voyagent sans limites en Île-de-France sur l’ensemble du réseau de transport en commun francilien.

Encore divisé en 5 zones durant la semaine,  nos territoires ont besoin de vous pour aller plus loin et ne faire qu’un.

http://tarifunique.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *