Une politique volontariste pour inciter toujours plus de Franciliens à utiliser le vélo dans leur vie quotidienne

Commission permanente du 20 novembre 2013

 Le nombre de déplacements à vélo à Paris a doublé entre 2003 et 2008 mais ne représente encore que 3 % des déplacements. Pour accompagner cette tendance et inciter toujours plus de Franciliens à utiliser le vélo dans leur vie quotidienne, Jean-Paul HUCHON, Président de la Région Ile-de-France et Pierre SERNE, Vice-président chargé des Transports et des mobilités, ont fait voter ce jour 4,5 M€  d’aides en faveur des circulations douces.

 Pour Jean-Paul HUCHON : « Les comportements des habitants de la Région parisienne ont commencé à changer : l’usage de la voiture diminue au profit de la marche, du vélo et des transports en commun. La politique volontariste que nous menons en faveur du développement des circulations douces répond à un seul objectif : réduire de 20 % nos émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2020. ». 

 Pierre SERNE ajoute : « en rendant l’utilisation du vélo toujours plus facile, l’objectif est d’inscrire le vélo dans les déplacements quotidiens des Franciliens. Nous avons pour ambition de développer, d’ici à 2020, un réseau régional d’itinéraires cyclables d’environ 3500 km ».

 1,1 M€ consacrés à la construction d’une passerelle permettant de franchir la Seine entre le centre ville de Port-Marly et l’île de la Loge. Ce projet permettra d’assurer une continuité cyclable le long de la Seine entre les communes de Louveciennes et Bougival (78) tout en évitant l’axe du quai Conti, très fréquenté par les voitures.

900 000 € consacrés à la création d’une piste cyclable entre le centre-ville et la gare d’Argenteuil (95) afin de faciliter l’accès à la gare en vélo. Des aménagements de voirie (zones 30) sont également prévus pour sécuriser la pratique du vélo en favorisant la réduction de la vitesse des véhicules.

815 000 € consacrés à l’aménagement d’une passerelle cyclable sur le barrage des Vives Eaux. Situé entre les communes de Boissise-la-Bertrade et de Boissise-le-Roi (77), la passerelle pourra servir de points de passage entre les deux rives dans le cadre d’une pratique loisir du vélo mais également pour des déplacements quotidiens (la gare de Boissise-le-Roi desservie par le RER D est située à 15 minutes). Horizon de mise en service prévisionnelle du projet : 2018.

223 000 € consacrés à l’aménagement d’une voie verte de 1,3 km en lieu et place d’une ancienne ligne de chemin de fer, dite voie Lambert, qui traverse le territoire des communes de Villeparisis (77) Tremblay en France (93) et Vaujours (93). La voie verte sera située entre la RD 44 et le Canal de l’Ourcq, elle traversera les quartiers urbains des villes concernées avant de relier les pistes cyclables existantes le long du Canal de l’Ourcq.

Pour mémoire

          En Ile-de-France 715 000 déplacements par jour sont réalisés en vélo (sur une partie ou la totalité du trajet).

 

          Les Franciliens sont très bien équipés en vélo : la région Ile-de-France compte dix fois plus de vélos que de deux-roues motorisés (5,3 millions de vélos personnels contre 500 000 deux-roues motorisés).

          En moyenne, les déplacements à vélo ont une portée de 2 km.

          Le vélo représente 2% des déplacements des franciliens, 87% des déplacements restent motorisés.

Pour plus d’informations : http://www.omnil.fr/IMG/pdf/egt2010_velo_bd-2.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *