Interview pour le groupe EELV au sujet du Sdrif et des Nouveaux Quartiers Urbains

Le SDRIF (Schéma directeur de la région Ile-de-France) fut l’un des grands chantiers de la mandature précédente. Comment comptes-tu poursuivre ces travaux ?

Le projet « Ile de France 2030 » apporte des réponses concrètes pour l’avenir de notre région. Je le défendrai avec force, en m’appuyant sur des outils pertinents comme les conventions passées avec les territoires, les appels à projet Nouveaux Quartiers Urbains (NQU) par exemple. Je participerai aussi activement à la refonte de la politique des contrats passés avec les collectivités, en y introduisant des critères environnementaux et sociaux.

Alors que Christian Blanc vient de quitter le gouvernement, comment t’inscris-tu dans le débat du Grand Paris ? 



La bataille continue ! Même si je défends l’idée d’une région ouverte sur ses partenaires, qui ne soit pas seulement en résistance par rapport à un projet gouvernemental, le projet Blanc se résume à un Grand Huit de transport inadapté. La région a un projet : Arc Express, une rocade ferrée qui maille le territoire. En poursuivant la réflexion sur la métropole de demain, notre but est de garantir l’égalité entre les territoires et la solidarité entre les habitant-es. Enfin, je souhaite développer une dynamique de coopération, entre les parcs naturels régionaux d’une part, et interrégionale avec les collectivités du bassin parisien de l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *