48h Chrono en Seine-et-Marne – 1/3

546 505

En Ile-de-France, le milieu rural et périurbain peut compter sur ses Parcs naturels régionaux (PNR). Véritables joyaux, ils sont aussi des outils de la politique d’aménagement régionale et contribuent à atteindre les objectifs régionaux notamment ceux concernant le Schéma Ile-de-France 2030. Ils participent ainsi tant à la maîtrise de la consommation des espaces verts qu’à l’attractivité de la région. Entre urbanisation et ruralité, nos quatre parcs accompagnent les collectivités dans leurs efforts d’intégration, de solidarité des territoires et des populations et de cohérences des politiques sectorielles. Ils interviennent en matière d’agricultures, de développement économique, notamment de dynamique artisanale et touristique ou encore d’environnement, de logement et d’équipements structurants comme de transports. Les PNR sont donc non seulement des territoires de préservation de l’authenticité et de la variété des patrimoines naturels, culturels et architecturaux, mais aussi désormais des espaces ouvert et fonctionnels : ce sont des laboratoires en matière de gouvernance, de recherche de qualité des espaces périurbains et ruraux et de développement durable. Tant en termes de continuités écologiques que de savoir-faire dans l’aménagement équilibré des territoires, les parcs naturels franciliens assurent un véritable réseau. Ils représentent aujourd’hui 15% de la superficie francilienne, constituent le premier espace écologique d’Ile-de-France et sont pour chaque territoire rural des périmètres d’expérimentation et d’innovation au service d’une politique régionale de développement et d’aménagement durable. Lire la suite

Pascal Durand: «Avec l’affaire Cahuzac, notre démocratie bancale entretient les conflits d’intérêts»

A deux jours du scandale que provoque les aveux de Jérôme Cahuzac, vous trouverez ci-dessous une interview de février 2013 de Pascal Durant, secrétaire national EELV pour Médiapart. Il était et toujours dans le vrai. A l’instar de notre Ministre Pascal Canfin, je pense que  les paradis fiscaux sont une menace pour la démocratie.

Pascal Durand

L’affaire Cahuzac a plusieurs visages. Le premier est celui d’informations publiées par Mediapart sur l’existence d’un compte suisse. Le ministre du budget dément et, selon le Journal du dimanche, il a reçu le soutien des autorités helvétiques, qui auraient indiqué n’avoir trouvé aucune trace d’un tel compte entre 2006 et 2012. Mais cette affaire, à l’instar de l’affaire Bettencourt, révèle aussi le fonctionnement des institutions françaises. Le gouvernement a en effet choisi de lancer une enquête administrative parallèle à l’enquête judiciaire et il en fait fuiter le résultat, tout en se réfugiant derrière le secret fiscal pour ne pas publier la note venue de Suisse. Quant à la justice, c’est pour l’instant le parquet qui a la tutelle des investigations, sans qu’un juge indépendant ait été désigné. Lire la suite

Avis des Départements et organismes consulaires quant au schéma Ile-de-France 2030 et lancement de l’enquête publique

Schéma directeur Ile-de-France 2030

Jean Paul Huchon se félicite des avis rendus

par les Départements et les organismes consulaires

et lance l’enquête publique

La Région Ile-de-France a soumis son projet Ile-de-France 2030 à l’avis de l’ensemble des départements franciliens, des chambres de commerce et d’industrie, d’artisanat et d’agriculture, et du  Conseil économique social et environnemental régional d’Île-de-France (CESER).

Le Département de Seine-et-Marne est le dernier à avoir délibéré aujourd’hui et rendu un avis favorable tout comme avant lui, la Ville de Paris, les Départements de Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, de l’Essonne, mais aussi la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie (CRCI). Les  représentants du monde agricole et de l’artisanat ont également transmis des avis plutôt  positifs assortis de réserves. Lire la suite

Les femmes, moteurs du développement périurbain

Ce week-end au Forum Ile-de-France 2030 de Bobigny organisé par Libération, je participais à la table ronde consacrée à la mobilité dans le périurbain. Le quotidien en a retenu l’article ci-après.

J’ai insisté sur les atouts à faire valoir du périurbains, sur le besoin de dépolluer les friches industrielles avant de s’attaquer aux terres agricoles franciliennes ou encore sur l’investissement de la Région pour le développement des circuits courts

La zone périurbaine d’Ile-de-France concentre 1,5 millions d’habitants. Une mobilité choisie, ou contrainte, qui concerne des familles écartelées entre leur domicile et leur travail. Comment les femmes s’adaptent-elles à cet environnement aux portes de la ville ?

La MC 93 de Bobigny accueillait le débat "Périurbain : mobilité forcée ou mobilité choisie ?" le 23 février 2013.

La MC 93 de Bobigny accueillait le débat « Périurbain : mobilité forcée ou mobilité choisie ? » le 23 février 2013. (Photo Ludovic Clerima) Lire la suite

Mariage pour tous : le 16 décembre, manifestons-nous !

A quelques semaines du débats dans nos chambres parlementaires, de l’adoption d’une loi ouvrant le mariage aux homosexuels, un collectifs d’intellectuels, de politiques, d’associatifs et bien d’autres encore, appellent à se manifester. Afin que l’on entende pas seulement les opposants à cette proposition mais aussi et surtout ses soutiens et défenseurs. Parce qu’ils sont nombreux et légitimes, bien qu’actuellement silencieux.

Deux jeunes filles s’embrassent à Marseille, le 23 octobre 2012, lors d’une manifestation anti-mariage pour tous organisée par l’association Alliance Vita

Les opposants à l’ouverture du mariage et de la filiation aux couples de même sexe exigent l’ouverture… d’un débat. Certes, on en discute déjà depuis plus de quinze ans en France, et onze autres pays ont déjà franchi le pas depuis 2001. Réjouissons-nous toutefois : hier encore, ces mêmes opposants évitaient le sujet, beaucoup préférant débattre d’identité nationale ou d’islam. Lire la suite

Notre-Dame-des-Landes : de l’utilité de la crise de l’UMP pour le Gouvernement

Illustration du dessinateur Aurel pour Politis ce jeudi 29 novembre. On pourrait aussi bien nommer ce dessin :  » quand le chat n’est pas là, les souris dansent » ou encore  » les médias font la pluie et le beau temps » et conclure sur  » l’avenir d’un groupe politique et a priori plus important que l’avenir de notre environnement, nos finances et notre aménagement « .

Soutien au combat du Maire de Sevran, Stephan Gatignon

Stéphane Gatignon, maire de Sevran, a décidé d’entamer vendredi 9 novembre 2012 une grève de la faim. Estimant que c’est là son devoir de maire, il demande au parlement d’attribuer aux villes les plus pauvres de France les dotations nécessaires à l’équilibre de leur compte et au maintien des services publics dans leur territoire. Le groupe EELV lui apporte tout son soutien.

Vous trouverez ci-après, ma réaction en tant qu’élu EELV de Seine-Saint-Denis, la déclaration de Stéphane Gatignon, le billet-interview de l’AFP d’aujourd’hui.

Ne pas brader la protection de la nature à tous les niveaux

Étonné des directions que prennent les politiques de protection de la nature et de certaines prises de position “étonnantes” de Conseils d’administration de Parc nationaux français, dont celui de la Vanoise, vous trouverez ci-joint la lettre ouverte d’un membre du Conseil national de la protection de la nature (CNPN), administrateur de la FRAPNA régionale.

NATIONALISONS LES PARCS NATIONAUX FRANÇAIS !

Par Raymond Faure

Membre du Conseil National de la Protection de la Nature (CNPN) depuis 30 ans et administrateur FRAPNA, Fédération Rhône-Alpes de protection de la Nature.

Le 7 Novembre 2012

« Le loup est une espèce dynamique qui va essayer de s’implanter, mais nous n’allons pas l’éradiquer avec la règlementation actuelle. C’est pourquoi nous demandons une révision de la législation nationale ». Cette déclaration suffirait à faire bondir si elle émanais d’une organisation quelconque. En vérité, ces propos sont tenus par le Président et le Directeur du Parc National des Cévennes qui demandent, au nom du Conseil d’Administration de l’établissement public « que le parc soit reconnu comme zone d’exclusion pour le loup » et réclament « des tirs de défense dans la zone cœur où ils ne sont pas autorisés aujourd’hui ». Mais le cauchemar ne s’arrête pas là, puisque les éleveurs présents au CA ont aussi abordé le sujet « des vautours qui survolent en nombre les gorges du Tarn et qu’il faut réguler », dixit le Président du même Parc National.Plus de doute, on touche le fond : au XXIe siècle, l’illettrisme écologique ravage toujours notre France profonde. Lire la suite

De grands projets inutiles…

De grands projets inutiles en France… il y en a.
A commencer bien évidemment par celui de l’aéroport de Notre-dame-des-Landes contre lequel des militants de toutes horizons se battent (parce que c’est désormais le mot juste). Jeunes, plus âgés, actifs et tous courageux, ils osent nous montrer la bêtise de ce projet aux milliards d’euros qui, à l’instar d’EuropaCity, imagination à l’éloge du luxe, de la surconsommation et du non-sens durable semblent vouloir se monter sans tenir compte des réels besoins locaux.
Vous trouverez ci-dessous deux textes. Tout d’abord le communiqué de presse du groupe EELV au Conseil régional d’Ile-de-France. Les élus, dont je fait parti, se félicitent de l’annonce du Premier Ministre du déblocage financier du projet de développement des transports collectifs franciliens. Ils donnent aussi leur voix en soutien aux opposants au projet de nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes.
La deuxième partie de cet article permet de diffuser la lettre de Patrick Warin, ancien élève de la Promotion Voltaire de l’ENA, ancien Directeur à la Caisse des Dépôts et Consignations, Professeur associé aux Universités et membre de Démocratie 2012, adressée au Président de la République, François Hollande et concernant le projet Notre-Dame-des-landes.

 

1 /   Les éluEs écologistes d’Ile-de-France se félicitent de l’annonce de Jean-Marc Ayrault du déblocage « si nécessaire » d’un milliard d’euros d’ici 2015 en fonction des besoins pour le développement des transports collectifs en Ile-de-France.

non NDDL

En attendant d’y voir plus clair sur le coût pharaonique du Grand Paris Express version Sarkozy, qui englobe les nouvelles lignes de banlieue mais aussi la ligne verte du plateau de Saclay et les liaisons rapides entre aéroports et quartiers d’affaires, c’est un signal positif fort qu’on envoie aux usagers. Il s’agira dès lors de lancer rapidement les chantiers prioritaires pour les habitants, qui attendent qu’on réponde rapidement à l’urgence de leur quotidien. Lire la suite

La bataille du Sdrif

Un article relatif au Sdrif (encore) relatant les accrochages verbaux, toujours politiques et parfois amusants des conseillers régionaux franciliens lors de la séance du 24 et 25 octobre dernier. L’extrait provient de la lettre des Décideurs d’Île-de-France du 29 octobre 2012.

Alain Amédro, au centre, lors de la séance plénière d’octobre

« Comme un boxeur auquel on a coupé les jarrets, il a fallu se refaire une santé. Concluant sur cette métaphore l’examen du projet de Sdrif, en séance plénière régionale, le 25 octobre, Jean-Paul Huchon a salué « l’esprit d’opposition constructive » qui a prévalu. Si « l’exercice infernal » de discussion de près de 400 amendements est terminé, le processus de validation ne touche pas encore à sa fin. Le projet adopté doit encore être soumis à l’avis des Conseils généraux et des chambres consulaires, puis entrer en enquête publique avant une adoption définitive prévue pour la fin 2013. Lire la suite