15 jours de vice-présidence francilienne à l’aménagement du territoire, aux contrats ruraux, aux parcs naturels régionaux et à la coopération interrégionale

Du 25 mars au 3 avril 2013 – Quinze jours qui reflètent l’exercice de ma fonction d’élu. D’élu régional et d’élu écologiste. Du militantisme local à la Vice-présidence que j’occupe à la Région Ile-de-France, ces deux semaines ne font l’impasse sur aucunes de mes activités. Orienté vers ma formation initiale, l’urbanisme, mon rôle politique actuel brasse l’écologie, l’aménagement, le développement économique, l’habitat, le développement durable, l’environnement, la mobilité ou encore la démocratie urbaine, la ruralité et l’architecture.

Depuis bientôt deux ans, une grande partie de mon emploi du temps est consacrée à la conception, la réalisation et la présentation du Schéma d’aménagement francilien (Sdrif), encore appelé projet Ile-de-France 2030.

Ainsi dès lundi 18 mars, je rencontre des élus locaux afin de discuter de leurs programmes d’aménagement et de la compatibilité de ces derniers avec le projet régional, Ile-de-France 2030. Voté en séance plénière le 25 octobre dernier, le Sdrif entrera à partir du 28 mars et pour un mois en période d’enquête publique. Cette étape clef aboutira à un avis de la Commission d’enquête puis à une adoption définitive par le Conseil régional en octobre 2013 et enfin à un décret d’approbation par le Conseil d’État. La phase actuelle s’attache donc à trouver un équilibre entre dialogue, recherche de solution, pédagogie et accompagnement pour que chacun prenne en main et fasse sien le projet francilien. Lire la suite

L’environnement en Île-de-France

Je suis toujours assez émerveillé par les travaux que fourni l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Ile-de-France. Dossiers riches et diversifiés, études profondes et actuelles sont publiés un à un pour notre plus grand plaisir. C’est ainsi qu’en janvier 2013 est paru un Mémento de l’environnement francilien et je me permets de vous en faire l’apologie.

L’actualisation partielle 2012 du Mémento de l’environnement en Île-de-France propose la mise à jour d’une quinzaine de thématiques du Mémento 2011. Ce travail d’actualisation, réalisé dans le cadre partenarial initial, présente aux lecteurs les dernières données disponibles à ce jour. Lire la suite

Avis des Départements et organismes consulaires quant au schéma Ile-de-France 2030 et lancement de l’enquête publique

Schéma directeur Ile-de-France 2030

Jean Paul Huchon se félicite des avis rendus

par les Départements et les organismes consulaires

et lance l’enquête publique

La Région Ile-de-France a soumis son projet Ile-de-France 2030 à l’avis de l’ensemble des départements franciliens, des chambres de commerce et d’industrie, d’artisanat et d’agriculture, et du  Conseil économique social et environnemental régional d’Île-de-France (CESER).

Le Département de Seine-et-Marne est le dernier à avoir délibéré aujourd’hui et rendu un avis favorable tout comme avant lui, la Ville de Paris, les Départements de Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, de l’Essonne, mais aussi la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie (CRCI). Les  représentants du monde agricole et de l’artisanat ont également transmis des avis plutôt  positifs assortis de réserves. Lire la suite

50eme anniversaire de l’AFTRP : la planification francilienne prend de l’élan

INTERVENTION D’ALAIN AMEDRO

VICE-PRESIDENT DE LA REGION ILE-DE-FRANCE

 50eme anniversaire AFTRP

Agence Foncière et Technique de la Région Parisienne

Le lundi 19 novembre 2012

Madame la Ministre,

Monsieur le Préfet de Région,

Monsieur le Président de l’AFTRP,

Mesdames et messieurs les parlementaires,

Mesdames et messieurs les maires,

Mesdames et messieurs les élus,

Mesdames et messieurs,

Je suis très heureux de fêter à vos côtés le cinquantième anniversaire de l’AFTRP, car il y a de grandes dates qui jalonnent le devenir du territoire francilien auxquelles je suis sensible.

Je vous prie de bien vouloir excuser le président Huchon, retenu par d’autres obligations.

Cinquante ans pour l’AFTRP, c’est l’âge de la maturité, de la confirmation de la vocation essentielle de l’Agence, partie prenante au côté des collectivités franciliennes, de l’Etat, et de la Région, du développement du territoire francilien et de son évolution engagée désormais dans le développement durable. Lire la suite

Les CDT : nouveaux outils du projet Ile-de-France 2030

INTERVENTION D’ALAIN AMEDRO

VICE-PRÉSIDENT DE LA RÉGION ILE-DE-FRANCE

« FORUM CDT 2 ANS DE CONSTRUCTION DES CDT :

VERS UN AVENIR DU GRAND PARIS »

Mercredi 14 Novembre 2012

Monsieur le Préfet de la Région Ile-de-France,

Monsieur le Président de Paris-Métropole,

Monsieur le Directeur régional et interdépartemental de l’équipement et de l’aménagement d’Ile-de-France,

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais avant tout excuser l’absence du Président de la Région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, qui aurait souhaité être parmi vous cet après-midi, mais qui a été retenu par d’autres engagements.

Ce forum sur l’avenir du Grand Paris, après deux ans de constructions des CDT, lui tient particulièrement à cœur, comme il me tient également à cœur en tant que Vice-président à l’aménagement du territoire.

J’ai d’autant apprécié l’atelier « construire plus pour construire mieux » auquel j’ai participé cet après-midi dans le cadre de ce Forum, qui mettaient au premier plan les questions de maîtrise foncière et de logement pour tous les franciliens.

La cohérence du développement et de l’aménagement de la Région Capitale et de l’ensemble du territoire Francilien est au cœur des préoccupations de la Région, au cœur des responsabilités qui lui sont confiées de par la loi.

Le Schéma directeur Ile-de-France 2030, dont j’ai la charge et qui vient d’être voté le 25 octobre dernier, après une large concertation auprès des Départements, des intercommunalités, des chambres consulaires, des associations, de Paris Métropole, de l’AIGP, en association avec le CESER et l’Etat, qui sera soumis à enquête publique au printemps prochain, demeure le seul document de planification stratégique à être exigé pour le développement régional. Il prend tout son sens et toute sa portée face aux défis que nous devons tous relever.

Les Contrats de développement territorial (CDT) à la rentrée 2012 / Source : Préfecture IdF Lire la suite

Jean-Paul Huchon et Alain Amédro satisfaits d’Ile-de-France 2030

Ci-dessous, un article relatif au Sdrif mais très bref et avec photos, tiré du bimensuel Ville, Rail et Transports.

Après deux jours de débats, le président du conseil régional d’Ile-de-France et le vice-président chargé de l’aménagement du territoire ont fait adopter par les élus régionaux, le schéma directeur régional Ile-de-France 2030. « C’est un document fondamental pour l’avenir de la région : il dessine l’aménagement de l’ensemble de ses territoires, sans créer de frontières entre eux. Il localise la construction des logements et des activités, les infrastructures de transports dont le Grand Paris Express et les grands équipements d’échelle régionale » a estimé Jean-Paul Huchon. Ce document stratégique s’appuie sur le Sdrif 2008 et intègre les évolutions législatives du Grenelle de l’Environnement et de la loi du Grand Paris. De son côté, Alain Amédro assure avoir « la conviction que seul un modèle urbain intense construit dans la dynamique du développement durable est porteur d’attractivité. Qu’il est le seul à même de permettre le rayonnement de l’Ile-de-France ». Entre autres axes forts, le schéma prévoit de densifier les villes, en particulier autour des gares et d’améliorer la qualité de la mobilité.

La région renforce la protection du poumon vert du Montguichet

Un article du Parisien de ce week-end sort de la définition généraliste du Sdrif et nous montre une de ses applications concrètes; ici sur la zone dite de Monguichet (93 et 77).

Le Montguichet. Le classement en zone non urbanisable de cette colline boisée de 160 ha a été conforté par le conseil régional la semaine dernière.

C’est l’un des hauts lieux de la biodiversité francilienne. Une colline de bois et de terres agricoles qui s’étend à la fois sur la Seine-et-Marne et la Seine-Saint-Denis. Le combat se poursuit pour la préservation du Montguichet, ce croissant de verdure de 160 ha, à cheval sur les communes de Chelles, Montfermeil et Gagny. Mais la région vient de faire un pas certain vers sa sanctuarisation.

Depuis plusieurs années, les associations environnementales bataillent pour que le site naturel situé aux portes de Paris soit préservé de l’urbanisation. Une volonté partagée par la région, qui par l’intermédiaire de l’Agence des espaces verts ne cache pas son ambition d’acquérir l’intégralité du site pour en faire un sanctuaire naturel de la biodiversité, tout en prévoyant de l’ouvrir au public. Lire la suite

La bataille du Sdrif

Un article relatif au Sdrif (encore) relatant les accrochages verbaux, toujours politiques et parfois amusants des conseillers régionaux franciliens lors de la séance du 24 et 25 octobre dernier. L’extrait provient de la lettre des Décideurs d’Île-de-France du 29 octobre 2012.

Alain Amédro, au centre, lors de la séance plénière d’octobre

« Comme un boxeur auquel on a coupé les jarrets, il a fallu se refaire une santé. Concluant sur cette métaphore l’examen du projet de Sdrif, en séance plénière régionale, le 25 octobre, Jean-Paul Huchon a salué « l’esprit d’opposition constructive » qui a prévalu. Si « l’exercice infernal » de discussion de près de 400 amendements est terminé, le processus de validation ne touche pas encore à sa fin. Le projet adopté doit encore être soumis à l’avis des Conseils généraux et des chambres consulaires, puis entrer en enquête publique avant une adoption définitive prévue pour la fin 2013. Lire la suite

Adoption du projet Sdrif : des continuités écologiques à l’EPF

Encore un article clair et pédagogique des Décideurs d’Ile-de-France relatif à la séance du Sdrif de la semaine passée.

« Alain Amédro a du faire preuve de pédagogie et de patience, répétant inlassablement la signification des différentes « pastilles » d’urbanisation du Sdrif en séance plénière les 24 et 25 octobre? Signe peut-être du manque de clarté ou de lisibilité des règles édictées en matière de densification. Il n’en reste pas moins que le projet de Sdrif a été adopté à une large majorité, les groupes PSR et app., FdG, EELV, PRG-MUP ayant voté pour, les groupes MP et FdG-A contre, et l’UDI s’étant abstenu.

Au vu des nombreux amendements demandant localement le retrait (ou le rajout) de pastilles d’urbanisation, apparaît une difficulté d’appréhension de la carte de destination générale des sols. Au cours des discussions, Hervé Hocquard (MP) dénonce « un manque de lisibilité du document » et un « summum de la distorsion entre l’affichage et la réalité de terrain ». Dans l’esprit d’Alain Amédro c’est pourtant clair : les pastilles représentant les secteurs « à fort potentiel de densification » ouvrent « un potentiel d’urbanisation, une capacité de faire et non une obligation », précise le Vice-président chargé de l’Aménagement. A distinguer des secteurs « d’urbanisation préférentielle » représentés par des pastilles de 25 hectares, mais théoriques eux aussi, le Sdrif ne se substituant pas aux projets locaux. Lire la suite

Le Sdrif passe à France 3

Une nouvelle apparition médiatique pour le le schéma directeur régional avec France 3 Ile-de-France qui m’a interrogé dans mon bureau de la Région le jour précédent son passage en séance.

Retrouver le reportage diffusé mercredi 24 aux journaux du midi et du soir : Journal de France 3 Ile-de-France à 8:10 minutes